SOUTIEN AUX COLLÈGUES DE L’EPSM D’ALLONNES DANS LA SARTHE

image_pdfimage_print

La CGT élève une ferme protestation contre l’entêtement irresponsable et dangereux du directeur général de l’ARS Pays-de-la-Loire visant à forcer l’Etablissement Public de Santé Mentale d’Allonnes à intégrer le GHT de la Sarthe contre l’avis unanime de la direction et des instances de cet établissement, ainsi que des élus locaux et des représentants des usagers. Ces derniers ayant proposé un partenariat avec le GHT afin que la spécificité de la psychiatrie soit mieux prise en compte, l’ARS y répond par la confrontation sans que le ministère n’y trouve à redire ! Probablement en lien avec L’Agence, le Trésor Public a bloqué le paiement de factures en règlement de fournisseurs et prestataires de l’EPSM. Sans la réquisition du comptable par le directeur, des services comme la livraison de médicaments et la collecte de déchets médicaux auraient été suspendus au détriment de la santé des patient.e.s et du fonctionnement de l’établissement. QUELLE TRISTE CONCEPTION DE LA DEMOCRATIE SANITAIRE ET DU DIALOGUE SOCIAL !! Face à un tel autoritarisme dénué de tout scrupule n’hésitant pas à mettre en danger les usagers et l’avenir de l’EPSM de la Sarthe, la CGT :

  • Soutient les instances dirigeantes de l’établissement refusant d’adhérer au GHT de la Sarthe,
  • Exige le retrait de toute mesure susceptible de porter atteinte à la santé des usagers et aux conditions de travail du personnel,
  • Appelle au respect des décisions des établissements relatives aux GHT,
  • Confirme son opposition résolue aux restructurations de l’offre de soins entreprises sous le couvert des GHT et qui n’ont d’autres objectifs que la réduction des capacités sanitaires publiques, l’intensification du travail au détriment de la qualité des services rendus à la population et la réduction des effectifs de personnel.

Montreuil, le 1er mai 2018

– – – – –

Commentez cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux, discutez-en avec vos collègues