Personnels hospitaliers mobilisés pour le service public hospitalier et notre système de protection sociale : en lutte jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites

Crédit photo : Johanna Geron (REUTERS)

 

Vendredi 17 janvier, le gouvernement a opposé une fin de non-recevoir aux revendications du Collectif Inter-Hôpitaux, malgré plusieurs mois de grève dans les services d’urgences, un mouvement de mobilisation national et 1 200 démissions de chefs de service. Réuni le 18 janvier, le collectif-médecins de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale prend acte du blocage. Les personnels hospitaliers ne demandaient pourtant pas la lune : un relèvement de l’Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) de 5 % permettant de répondre aux revendications immédiates d’embauche de personnels, d’une augmentation de salaire de 300 euros pour tou·tes et l’arrêt des fermetures de lits et de structures.

Le gouvernement muré dans son autoritarisme maintient son projet de démolition du système de retraites, malgré 43 jours de grève reconductible dans les transports publics et six journées de grève nationale interprofessionnelle, mobilisant un nombre croissant de secteurs (cheminot·es, enseignant·es, avocat·es, étudiant·es, artistes…).

En supprimant la catégorie active pour les personnels hospitaliers, la réforme les oblige à Continue reading « Personnels hospitaliers mobilisés pour le service public hospitalier et notre système de protection sociale : en lutte jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites »